luminotherapie et naturopathie même combat ?

Naturopathie et luminothérapie, même combat ?

Un certain nombre de médecines douces alternatives ont le vent en poupe depuis quelques temps. Elles représentent bien souvent un excellent moyen de compléter des soins pratiqués par la médecine moderne et/ou appliquent une philosophie de médecine différente. C’est le cas de la luminothérapie et de la Naturopathie. Ces deux formes de médecine sont à la fois très différentes tout en ayant de nombreuses similarités. Nous vous proposons de faire un petit tour d’horizon sur ces deux formes de médecine.

La naturopathie, c’est quoi ?

La naturopathie a été reconnue par l’OMS comme la troisième médecine traditionnelle aux cotés de la médecine traditionnelle chinoise et de la médecine Ayurvédique.

Le grand principe de la naturopathie consiste à agir non pas sur les symptômes mais sur la cause de ceux-ci. Il s’agit avant tout d’une médecine préventive qui cherche à maintenir et à rétablir les capacités d’autoguérison de notre métabolisme en s’appuyant sur ses points forts pour en compenser les faiblesses. 

Le naturopathe a la double mission d’aider le patient à retrouver la santé et de l’éduquer afin qu’il conserve la santé à long terme.

La naturopathie s’appuie sur 4 grands piliers :

  • Ne pas nuire : la naturopathie va chercher à comprendre et à accompagner les symptômes d’une maladie plutôt que de simplement chercher à les supprimer sans en chercher la cause. Si la cause est toujours là, elle s’exprimera alors différemment sur d’autres organes.
  • La nature recèle son propre pouvoir de guérison : le rôle du thérapeute va être d’accompagner le patient à l’accès de ces forces en découvrant et en éliminant les forces qui s’y opposent.
  • Découvrir et traiter la cause : le but de la naturopathie consiste à rechercher la cause des symptômes, et la cause de la cause s’il faut de manière à rétablir l’équilibre n’naturel et à ce que les symptômes n’aient plus de raisons de s’exprimer.
  • Enseigner : le naturopathe à pour rôle de former et de sensibiliser son patient aux fonctions de son corps et comment en prendre soin naturellement.

Ainsi, la naturopathie consiste avant tout à permettre au corps humain de retrouver un équilibre naturel afin de rester en bonne santé et de faire disparaitre les symptômes en traitant la cause. En renforçant le système immunitaire, elle permet un meilleur état de santé général. Voilà à quoi sert la naturopathie.

Et la luminothérapie alors ?

La luminothérapie consiste à compenser un manque d’exposition naturel au soleil par une lumière blanche artificielle à large spectre. En s’exposant 30 minutes par jour devant une lampe de luminothérapie, vous allez notamment permettre à votre organisme de synchroniser son rythme circadien (horloge interne sur 24 heures) à votre rythme de vie. Nos modes de vie actuels nous ont en effet éloignés des rythmes de la nature. Avec les nouvelles technologies qui nous entourent, cela fait bien longtemps que nous ne nous couchons plus en même temps que le soleil pour nous lever à l’aube. Or ces repères sont très importants pour l’organisme. Par exemple, notre corps commencera à sécréter de la mélatonine, hormone du sommeil, au moment du coucher du soleil car dans un mode de vie naturel, il est l’heure de se reposer. A l’inverse, l’exposition à la lumière du soleil ou à une lampe de luminothérapie va stopper la sécrétion de sérotonine et stimuler celle de sérotonine.

Ainsi, en régulant notre horloge interne, bon nombre de symptômes psychiques ou physiques vont pouvoir être traités naturellement et sans effets secondaires. C’est notamment le cas de la dépression saisonnière et du blues hivernal, des troubles du sommeil, de la fatigue chronique ou même de maladies dégénératives comme Alzheimer.

Luminothérapie et naturopathie, une question d’équilibre

Il est éloquent de constater, en comparant ces deux formes de médecine douce, que tout y est question d’équilibre. La naturopathie va chercher à traiter les causes d’un symptôme en permettant au corps de se défendre naturellement du mieux possible en fonction de ses forces et faiblesses. La luminothérapie, quant à elle, va chercher à synchroniser l’horloge interne de notre organisme afin que les symptômes qui découlent de sa dérégulation puissent être traités. 

La luminothérapie compense simplement un manque d’exposition au soleil afin de permettre à notre organisme de se rééquilibrer. Elle pourrait parfaitement s’intégrer dans un traitement de naturopathie en remplaçant la lampe par une exposition naturelle au soleil.

Stéphanie

Tous les articles de Stéphanie
Je m'appelle Stéphanie, je suis une passionnée de nature et de bien-être au sens large. Je passe une grande partie de mon temps libre à me documenter sur les bonnes pratiques pour améliorer ma santé au quotidien. Je partage avec vous mes trouvailles et les astuces qui fonctionnent !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de