arrêter cigarette en douceur

Nos solutions pour arrêter de fumer en douceur

Si je continue de fumer, je vais mourir d’un cancer du poumon

Parmi les maladies les plus graves qui peuvent être provoquées par le tabagisme, dont notamment la cigarette, il y a le cancer du poumon. Cette pathologie peut atteindre n’importe quel fumeur. Elle est due à la fumée qui est pourvue de plusieurs particules nocives et qui sont inhalées par la personne.

Quelles sont les solutions pour arrêter la cigarette ?

Quand on se rend compte de la gravité des maladies qu’on peut attraper en fumant, on a envie d’arrêter. Néanmoins, on ne peut pas arrêter de fumer du jour au lendemain. Il faut suivre un processus particulier pour réussir et ne plus faire de rechute. Voici quelques méthodes efficaces pour stopper le tabagisme.

Se mettre à la cigarette électronique

Pour arrêter de fumer, plusieurs personnes utilisent la cigarette électronique comme moyen de sevrage tabagique. Néanmoins, il y a certains détails à connaitre concernant la cigarette électronique avant son usage.

Il faut noter que ce n’est pas une cigarette, dans le sens où il n’y a pas de tabac ni de combustion. Il s’agit plutôt d’un vaporisateur qui peut émettre ou non de la nicotine et qui nécessite l’usage d’un produit nommé l’e-liquide. Ce dernier est pourvu d’au moins cinq éléments à savoir la glycérine végétale, le propylène glycol, l’eau, l’alcool et les arômes. Voir sur evapor.paris

L’objectif de l’usage de cette cigarette est de réduire les risques pour la santé du fumeur, mais aussi d’habituer son organisme à ne plus consommer de la nicotine.

Pour se mettre à la cigarette électronique, on doit avoir les équipements nécessaires. On peut s’acheter un kit ou un coffret avec le matériel prêt à l’emploi. Comme il existe une multitude de saveurs en matière d’e-liquide, l’idéal est d’en essayer plusieurs pour savoir lequel utiliser. Tous les gouts sont possibles : chocolat, café, tabac, fraise, menthe, bonbon, citron et bien d’autres encore.

Certes, l’utilisation de la cigarette électronique permet de réduire progressivement le taux de nicotine et d’autres particules ingérés par le corps. Ceci dit, les risques ne sont pas négatifs. Néanmoins, ils sont réduits à moins 95% par rapport à la prise de la cigarette traditionnelle. Cependant, l’e-cig peut aussi conduire à une dépendance. Selon des études réalisées dans différents pays, l’efficacité de l’arrêt au sevrage tabagique varie entre 18% et 28%. Le reste des personnes qui utilisent cette méthode devient dépendant. Si on a envie d’arrêter définitivement de fumer, il faut suivre des thérapies particulières ou bien adopter d’autres méthodes en plus de l’usage de l’e-cig. De cette manière, on peut réduire petit à petit l’usage de la vap.

Faire du sport 3 fois par semaine

La pratique du sport pour avoir une bonne santé est connue de tous. C’est également conseillé si on a envie d’arrêter de fumer. Les effets du tabagisme se ressentent sur les performances physiques, ce qui réduit la motivation pour les fumeurs. Cependant, ils doivent pratiquer des activités physiques s’ils ont vraiment envie d’arrêter de fumer. La pratique de sports d’en moyenne trois fois par semaine est en effet recommandée par les professionnels de santé pour les personnes qui souhaitent se libérer de leurs dépendances au tabac. En pratiquant du sport, même peu intensif, on évacue le stress et on combat les états physiologiques, comportementaux et psychologiques de manque. On peut ainsi s’éloigner petit à petit de l’envie de fumer.

Faire du sport permet aussi de mieux contrôler le poids après l’arrêt du tabagisme. Certaines personnes ont l’habitude de grignoter pour combler le manque de nicotine dans leur organisme. Elles ont alors tendance à grossir.

Pour ce qui est du type de sports à faire, cela dépend de tout un chacun. On peut faire des activités softs comme la danse, la natation déstressante , des activités modérées comme le footing ou le jogging ou des activités intensives comme la boxe, le rugby, etc.

Sucer des substituts à la nicotine

Les substituts nicotiniques sont des éléments à utiliser pour réduire les symptômes de sevrage. Ils ont comme principe de base de libérer la nicotine qu’ils contiennent dans de faibles doses. Celles-ci atteignent le sang de manière modérée. Le « shoot » ou délivrance rapide de nicotine obtenue est troqué par une expansion atténuée qui facilite le sevrage et qui explique également qu’ils sont moins addictifs que la cigarette. Parmi les substituts qu’on peut utiliser, il y a ceux qui sont à sucer. Ils peuvent avoir différents types de gout comme l’e-liquide. Ils soulagent l’irritabilité et le stress provoqué par l’arrêt du sevrage.

Il est envisageable de trouver ces substituts à la nicotine à la pharmacie ou dans des magasins spécialisés. Pour ce qui est du dosage, il faut débuter par la dose qui équivaut au taux de nicotine prise quand on a fumé. On réduit progressivement la prise et jusqu’à l’arrêt définitif.

Stéphanie

Tous les articles de Stéphanie
Je m'appelle Stéphanie, je suis une passionnée de nature et de bien-être au sens large. Je passe une grande partie de mon temps libre à me documenter sur les bonnes pratiques pour améliorer ma santé au quotidien. Je partage avec vous mes trouvailles et les astuces qui fonctionnent !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de